La rhinite

rhinite

La rhinite est une irritation voire une inflammation des muqueuses du nez. De nature aiguë ou chronique, la rhinite est souvent associée avec l’asthme ou la sinusite et cause une fatigue intense ainsi que des insomnies. De nombreuses études ont démontré que la rhinite augmente considérablement les risques d’asthme chez les patients atteints de cette maladie. 

Voici les différents symptômes de la rhinite classée généralement comme rhume banal: nez qui coule, congestion nasale, irritations du nez ( rougeurs, croûtes, lésions etc.) voire des yeux, des oreilles ou de la gorge.

Il existe différents types de rhinites:

    allergique: la plus courante et saisonnière.
    non-allergique: elle est souvent le fruit d’une infection bactérienne mais rarement virale. Dans le cas le plus grave, on constate une perte de l’odorat. Certains polypes peuvent en être également la cause. Une forme de rhinite temporaire touche également les femmes enceintes ( sensation de nez bouché) mais elle disparaît en général environ deux semaines après l’accouchement. L’abus de certains médicament tels que l’aspirine, médicaments contre l’hypertension, contre les troubles de l’érection etc peuvent aussi être les déclencheurs de rhinite.
    atrophique: maladie des cavités nasales et des sinus.
    atrophique secondaire: ( « Syndrome du nez vide ») résultat d’une turbinectomie ( ablation chirurgicale d’une grande quantité du cornet nasal).
    vasomotrice: liée à des troubles nerveux.

En général, quand la rhinite s’estompe d’elle-même en quelques jours, il n’existe pas de traitements spécifiques. On soulage les symptômes ciblés à l’aide de médicaments, de sérum nasal voire de cures thermales. Bien entendu quand il s’agit d’une rhinite allergique c’est un traitement beaucoup plus complexe.

Le stéroïde nasal est un des élément le mieux adapté pour une prévention optimale. En cas d’apparition des premiers symptômes tels que les éternuements à répétition, mal de gorge, nez qui coule etc, il est vivement recommandé de consulter votre pharmacien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *