Le rhume de hanche

Le rhume de hanche

Le rhume de hanche est une maladie bénigne qui touche majoritairement les enfants et les adolescents de moins de 12 ans. La maladie, aussi connue sous le nom de synovite aiguë transitoire de la hanche, se caractérise par une inflammation des membranes présentes dans la hanche.

Les causes

L’origine exacte d’un rhume de hanche est encore inexpliquée. Un traumatisme ou des prédispositions génétiques semblent favoriser la pathologie. Le rhume de hanche est plus fréquent en automne et hiver. Elle peut faire suite à une infection telle qu’une angine, une bronchite, une rhinopharyngite ou une gastroentérite.

Reconnaitre les symptômes

Le rhume de hanche est soudain. Il provoque des douleurs aiguës au niveau du genou et ce jusqu’à la hanche. S’il souffre d’un rhume de hanche, l’enfant est gêné dans ses mouvements, il peine à poser le pied. Parfois, il ne peut tout simplement plus marcher. Les petits patients concernés par le rhume de hanche se mettent à boiter.

Diagnostiquer

Pour diagnostiquer le rhume de hanche, le médecin ou le pédiatre questionnera l’enfant et ses parents sur l’apparition des symptômes. Après un examen clinique, plusieurs examens tels qu’une échographie de la hanche et un bilan sanguin sont prescrits.

Les traitements

Un rhume de hanche classique se soigne grâce à l’immobilisation du patient et un traitement à base d’antalgiques, pour la douleur, et d’anti-inflammatoires. Dans les cas les plus sérieux, le rhume de hanche entraine l’hospitalisation du patient pour une immobilisation avec appareillage. Afin d’écarter tout risque d’infection, des analyses des tissus et du liquide articulaire de la hanche peuvent être demandées. Ces examens complémentaires sont effectués sous anesthésie locale ou générale selon l’âge du patient. Après un rhume de hanche, une surveillance médicale est préconisée pendant 6 semaines.

Photo de Protohiro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *