Le rhume

Le rhume est une maladie plutôt bénigne mais qui nous touche tous sans exception et ce, de deux à cinq fois par an, en moyenne. Il est en effet plutôt difficile d’échapper aux centaines de virus qui tentent constamment de nous assaillir. Mais qu’est-ce que le rhume ? Comment est-il transmis et quels sont ses différentes formes ?

Rhume

La meilleure arme contre le nez qui coule

Quelles que soient les circonstances dans lesquelles une personne a été contaminée, le rhume peut toujours être résumé à ces quelques mots : infection des voies respiratoires. En effet, le nez et la gorge sont des zones particulièrement appréciées par les virus qui aiment les environnements chauds. Une fois entrés dans le corps, les virus se multiplient dans ce foyer qui leur est totalement adapté. La maladie couve déjà et le malade, autrement dit le principal intéressé, ne le sait toujours pas. En effet, cette infection a une période d’incubation de plusieurs jours pouvant aller, dans certains cas, jusqu’à une semaine. Dans certains cas, le système immunitaire arrive à la combattre : l’infection est bien là mais ne cause aucune maladie ou alors provoque des symptômes plus que légers. Dans la plupart des cas, le système immunitaire ne peut pas lutter et cette défaite de l’organisme s’accompagnera bientôt de symptômes qui ne trompent pas : nez qui coule, maux de gorge, toux grasse ou sèche. La plupart du temps, les symptômes du rhume s’accompagnent de maux de tête et d’une sensation de fatigue et de grande lassitude.
Contrairement à ce qu’on a coutume de penser, cette maladie n’est pas provoquée par un refroidissement des températures mais elle se transmet d’une personne à une autre. Ce n’est pas, à proprement parler, une maladie très contagieuse mais vivre dans l’environnement d’une personne contaminée peut être très rapidement néfaste aux personnes saines. Il suffit d’une accolade, d’une poignée de main pour se transmettre un virus. Il faut également savoir que les virus survivent plusieurs heures sur la peau. Il est donc tout à fait possible d’avoir serré la main de quelqu’un de malade et de se mettre les doigts dans la bouche ou dans le nez, voire sur les yeux quelques heures plus tard et d’être infecté automatiquement. Enfin, notons également que le rhume peut être accompagné, ou provoquer, d’autres infections localisées. Dans ces cas-là, on peut parler d’otite lorsque l’oreille est infectée, de laryngite lorsque le larynx est touché, de bronchite lors que la muqueuse des bronches est également concernée et ainsi de suite. Alors qu’un rhume, dans sa configuration la plus simple, pouvait être considéré comme totalement bénin, il est important de prendre ces nouveaux symptômes au sérieux car ils peuvent, à terme, être entre autres à l’origine de sinusites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *