Tag Archive for conseils de grand-mère

Le nez bouché

Tout le monde a déjà eu cette sensation désagréable de ne plus pouvoir respirer par le nez en position allongée. Alors, on se focalise sur l’acte de respirer, on compense par une respiration par la bouche. Résultat, la gorge devient sèche, les narines s’obstruent d’un côté ou de l’autre selon notre position couchée et le sommeil tarde à venir. Il existe quelques remèdes de médecine naturelle ou des conseils pratiques de « grand-mère » qui permettent de résoudre ces petits problèmes d’inconfort, mais si le problème persiste, il faut consulter un thérapeute, car les manifestations de nez bouché peuvent induire des problèmes de santé plus graves comme l’asthme ou des dérèglements du système cardio-vasculaire.

 

  1. Les causes du nez bouché
  2. Des muqueuses tapissent les parois internes de notre nez. Lorsqu’elles sont agressées par des agents extérieurs (fumée, pollution, poussières, particules allergisantes,…), elles réagissent en gonflant et en produisant des sécrétions assez épaisses qui obstruent les orifices. Les méthodes employées pour résoudre ce problème de nez bouché ne doivent pas être irritantes. L’aromathérapie, la phytothérapie, l’homéopathie proposent des alternatives douces aussi bien à but préventif que curatif.

     

  3. Quelques remèdes naturels
    • Les lavages au sel de mer permettent de drainer les sécrétions et d’éviter une surinfection. Ils peuvent se pratiquer selon la méthode du « neti » qui consiste à diluer du sel marin dans de l’eau tiédie, puis à la faire circuler entre les deux narines en se penchant suffisamment pour que le liquide ne coule pas dans la gorge. Cette méthode se pratique en alternance sur les deux narines au moyen d’un « lota » (sorte de grosse pipe recourbée qui va faciliter la gestuelle). Cette douche nasale est recommandée par les médecins à titre préventif et curatif.

      Nez bouché

      Pour combattre le nez bouché, il faut beaucoup se moucher

    • Les inhalations à base d’huiles essentielles comme la camomille, le thym, l’eucalyptus, la lavande ou le niaouli sont préconisées dans la lutte contre le nez bouché. Des produits comme l’ail, le menthol ou le vinaigre peuvent aussi être utilisés en inhalation.
    • L’homéopathie est un bon réflexe pour les personnes atteintes de nez bouché. Certains traitements homéopathiques sont préventifs.
    • Quelques gestes conseillés pour utiliser le magnétisme de vos doigts : presser, en déplaçant les doigts le long du nez, les parois de votre appendice avec les majeurs.
    • Mélanger à parts égales huile végétale et huile essentielle de niaouli et faire un massage sur les parois du nez.

     

  4. Des conseils d’hygiène et de « grand-mère »
    • Placer un humidificateur d’air dans votre chambre ou un bol d’eau chaude additionnée de quelques gouttes d’huile essentielle sur votre table de nuit.
    • Essayer les vertus de l’oignon en en plaçant un près de votre lit pour la nuit.